Les financiers de Jérôme L

 

« Nous partîmes cinq cents ; mais par un prompt renfort,

      Nous nous vîmes trois mille en arrivant au port, » Pierre Corneille.

C’est une recette que je fais et refais depuis plus de vingt ans. Elle m’a été donnée par Jérôme, un ancien élève qui l’a gentillement demandée pour moi à son père pâtissier-boulanger. Il ne s’agit donc pas des financiers des chefs actuels mais de ceux que l’on trouvait autrefois dans nos boulangeries de quartier. C’est une recette très simple et rapide à faire. Elle permet d’utiliser les blancs d’œufs qui restent souvent après d’autres préparations.


Matériel nécessaire

  • 1 cul de poule ou un saladier
  • 1 cuillère en bois
  • Moules à financiers de la forme que vous préférez

Ingrédients

Pour 10 à 12 financiers rectangulaires. Avec la moitié des ingrédients j’ai obtenu 6 petits oursons et 4 grands financiers.

  • 125 grammes de poudre d’amandes*
  • 125 grammes de sucre glace*
  • 75 grammes de farine T45
  • 100 grammes de beurre fondu
  • 3 blancs d’œufs (environ 90-100 grammes)
  • Vanille, fève tonka, thé matcha, framboises …

*Le mélange de poudre d’amandes et de sucre à quantités égales s’appelle le « tant pour tant ». On peut le trouver dans certains magasins comme G Detou à Paris.


Organisation

Les financiers se préparent, se cuisent et refroidissent en très peu de temps.


Préparation

Préchauffer le four à 180°C. Tamiser le sucre avec la poudre d’amandes, ou mélanger avec un petit fouet, une cuillère magique ou une fourchette si vous n’avez pas de tamis.

Voici le tant pour tant, poudre d’amandes et sucre glace tamisés.

Ajouter la farine, les blancs d’œufs crus, le parfum choisi.

Mélanger

Faire fondre le beurre et l’incorporer.

Mettre la préparation dans une poche avec une douille et remplir les moules à financiers. Si vous n’avez pas de poche, une petite cuillère fera l’affaire.

Cuire à 180°C pendant environ 20 minutes. Le temps de cuisson dépend du four et de la taille des moules. Plus les moules sont petits moins la cuisson sera longue évidemment. Il faut que les financiers soient légèrement dorés. Laissez refroidir sur grille


 

Bonne dégustation !

 



 

A propos Pili

P comme Pili, Paris, professeure, passion, poésie, pâtisserie. "J'aime ce qui me nourrit : le boire, le manger, les livres"
Cet article a été publié dans Les jolis gâteaux. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s